SEMAINE DU CERVEAU - Conférences de l'ENS


March 13 to 17, 2017


Ecole Normale Supérieure,
amphithéâtre Jaures,
29 rue d'Ulm, 75005 Paris
A partir de 19h30


Register here.



March 13, 2017
Sharon Peperkamp (Directeur de recherche CNRS, Laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistique, DEC, ENS)

L’acquisition du langage chez le bébé



Les nourrissons et les jeunes enfants apprennent à comprendre et à parler leur langue maternelle avec une rapidité surprenante et sans effort apparent. Ainsi, vers l’âge de trois ou quatre ans le vocabulaire des enfants est encore restreint et leur prononciation doit encore s’améliorer, mais ils produisent des phrases bien formées et leur compétence en compréhension du langage est déjà comparable à celle des adultes. Cet apprentissage tient à une prédisposition humaine et se fait de façon informelle et sans instruction, par simple immersion dans un environnement linguistique donné. Depuis une trentaine d’années, des recherches en sciences cognitives ont documenté les différents étapes du développement linguistique à partir de la naissance et étudié les mécanismes qui permettent aux bébés et jeunes enfants d’apprendre leur langue maternelle. Nous verrons quelques-uns de ces résultats concernant l’apprentissage des sons, des mots, et de la structure des phrases.

Mardi 14 mars
Valentin Wyart (Chercheur INSERM, Laboratoire de Neurosciences Cognitives, DEC, ENS)

Comprendre l'origine de la variabilité des décisions humaines en situation d'incertitude

Prendre une décision nécessite bien souvent de combiner plusieurs sources d'information ambiguës voire même conflictuelles. Dans ces conditions d'incertitude, les décisions humaines présentent une variabilité sous-optimale, et donc source d'erreurs, dont l'origine reste aujourd'hui mal comprise. Les théoriques psychologiques existantes attribuent le plus souvent cette variabilité aux périphéries du processus de décision : soit à une perception imparfaite des sources d'information, soit à un compromis entre exploration et exploitation lors du choix. Je montrerai comment des travaux de recherche récents, dont les miens, remettent en question l'idée d'une origine périphérique des erreurs de décision à la lumière de la neurobiologie de la prise de décision. Les résultats obtenus révèlent des contraintes biologiques sous-estimées qui conditionnent chacune de nos décisions.

March 15, 2017
David Holcman (Directeur de recherche CNRS, Institut de Biologie de l'ENS)

Modélisation mathématique du Cerveau à différentes échelles

Le but de cet exposé est de présenter les avancées dans la compréhension du cerveau basées sur les méthodes de modélisation mathématiques de la molécule aux réseaux de neurones: point sur les récents succès et échecs.

March 16 2017, 19h, Jaurès
La Neurobiologie des Relations - Comment les influences sociales et biologiques: contribuent-elles à construire le cerveau ? Hannah Metzler, Margot Roell, Sarah Goethals de l'Ecole des Neurosciences de Paris, Professeur Hugo Cousillas de l'Université de Rennes

Inscription conseillée : communicationmanager@paris-neuroscience.com

March 17, 2017
Tiziana Zalla (Directrice de recherche CNRS, Institut Jean Nicod, DEC, ENS)

L’autisme vu par les sciences cognitives

Au cours de ces dernières années, l’autisme a fait l’objet d’un débat scientifique et sociétal animé et controversé. La psychologie cognitive et les neurosciences ont joué un rôle important en proposant des explications scientifiques des dysfonctionnements cognitifs et de ses corrélats neuronaux. Dans ce séminaire, je présenterai l'évolution et la complexité de la notion d'autisme et ferai l'état des connaissances dans le domaine des sciences cognitives.

Semaine du Cerveau website: http://www.semaineducerveau.fr/2017/