Education
• Updated
01 April 2020

The cognitive engeenering major of the cogmaster - Interview with Valerian Chambon

For the past year, PSL's Master of Cognitive Sciences (Cogmaster) has been offering a specialization in cognitive engineering. Meeting with Valerian Chambon, co-director of this major.

Cerveau

Pouvez-vous vous présenter ?
Je suis chercheur en neurosciences cognitives à l'Institut Jean Nicod. Je m'intéresse aux processus de contrôle de l'action en général et à l'expérience qui résulte de l'exercice de ce contrôle - ce qu'on appelle traditionnellement le "sentiment d'agentivité". Dans mon travail, j'utilise un éventail d'outils assez variés, qui vont de la psychologie expérimentale à la neuroimagerie, en passant par la philosophie cognitive et la modélisation du comportement. 

Présentez nous la majeure "Ingénierie cognitive" ? 
La majeure "Ingénierie cognitive" réplique en partie l’organisation et le contenu du Master ITI créé par Emmanuel Dupoux il y a quelques années. Cette nouvelle majeure, aujourd'hui intégrée au Master de sciences cognitives de PSL (Cogmaster), est accessible au niveau M2 et se destine aux étudiants qui souhaitent poursuivre un stage en entreprise ou administration publique. Il s'agit d'une majeure "appliquée" au sens où elle implique de travailler sur un objectif pratique dans le domaine d'activité de la structure d'accueil choisie par l'étudiant. 

Les modalités de validation du stage sont toutefois les mêmes que celles pratiquées dans les autres majeures, à savoir la rédaction d'un rapport en fin d'année universitaire qui décrit l'objectif du stage, l'état de l'art et la démarche retenue, et qui discute les résultats obtenus dans le cadre du stage. Ces résultats (ou livrables) peuvent être de nature variée : recommandation ou note de conseil, prototype d'outil, questionnaire, site ou interface virtuelle, résultats opérationnels, etc. La démarche retenue doit impérativement solliciter des outils et/ou des notions qui empruntent aux sciences cognitives. Le stage doit aussi avoir une problématique identifiable par l'étudiant et qu'il sera en mesure de retranscrire dans son rapport. 

Quels sont les points forts de cette majeure ?
Son contenu pédagogique a été en quelque sorte "cousu main" pour répondre aux besoins de nos étudiants intéressés par l'application des sciences cognitives dans des domaines aussi variés que l'éducation, la remédiation, les interfaces cerveau-machine, le génie biomédical, les politiques publiques, les sciences de la décision, la planification urbaine, etc. La majeure "Ingénierie cognitive" propose ainsi des cours de méthodes et des cours de spécialité en robotique et en apprentissage-machine, en modélisation de la parole et en traitement automatique du langage naturel, mais également dans les domaines de l'éducation, de la remédiation cognitive et de la psychologie appliquée aux politiques publiques. Les cours de la majeure sont assurés par des enseignants-chercheurs, mais également par des représentants du monde de l'entreprise et des administrations, dans des cours assurés en tandem dont l'objectif est de mettre l'accent sur des exemples de cas concrets dont l'analyse et le traitement sont réalisés pendant le cours. 

Autre point fort : les spécificités de la majeure impose un suivi de l'étudiant "au plus près". L'étudiant bénéficie ainsi d'un double encadrement tout au long de l'année : au sein de la structure qui l'accueille (le référent en entreprise ou administration) et au sein de l'équipe pédagogique du Cogmaster (le référent académique, qui doit s'assurer que l'étudiant a les moyens techniques et scientifiques de mener à bien son stage). 

A qui s'adresse-t-elle ?
La majeure s'adresse aux étudiants qui ont pour objectif de mener à bien un travail original en entreprise ou administration, dans le secteur des sciences cognitives. Notez que nous encourageons les étudiants de tous bords à candidater, la seule condition étant qu'ils possèdent une formation solide dans l'une des disciplines fondamentales des sciences cognitives (psychologie, biologie, linguistique, philosophie, sciences sociales, mathématiques, informatique). La majeure est également ouverte aux étudiants en médecine et aux ingénieurs de formation.  

Quels débouchés offre-t-elle ?
La majeure donne la possibilité de se spécialiser dans plusieurs corps de métier : expérience utilisateur (UX design), IA et interface homme-machine, intelligence collective, évaluation des politiques publiques, analyse et fouille de mégadonnées, apprentissage et éducation, etc. Tout dépend naturellement du domaine d'activité de la structure dans laquelle l'étudiant a réalisé son stage, mais plus généralement, l'objectif est de former les étudiants à la résolution de problèmes ou de grands défis sociétaux par les sciences cognitives, dans toute la diversité (des outils et des savoirs) qu'elles offrent. 

Pour toutes questions relatives à cette majeure, à qui peut-on s'adresser ?
La majeure a trois co-responsables: Emmanuel Dupoux, Coralie Chevallier et moi-même. Nous pouvons être contactés à l'adresse email de la majeure, cognitive.engineering.paris@gmail.com. Clémence Alméras assure la coordination de la majeure, son adresse email est clemence.almeras@ens.fr.

PLUS D'INFOS
Site du Master de sciences cognitives de PSL
Page web de la majeure Ingénierie cognitive