Publication
Mis à jour
08 novembre 2019
LSP

Une perte auditive légère à modérée chez les enfants entraîne des changements dans la façon dont le cerveau traite les sons.

On sait que la surdité dans la petite enfance entraîne des changements durables dans la façon dont les sons sont traités par le cerveau. Mais de nouvelles recherches publiées récemment dans eLife montrent que des niveaux légers à moyens de perte auditive chez les jeunes enfants peuvent entraîner des changements similaires. Ces résultats pourraient avoir des répercussions sur la façon dont le dépistage de la surdité est réalisé chez les bébés et sur la façon dont la perte auditive légère à modérée chez les enfants est prise en charge par les professionnels de santé.

Cette publication est le fruit des travaux effectués par une équipe composée de chercheurs de l'ENS (Laboratoire des systèmes Perceptfs du DEC), de University College London (United Kingdom), de University of Cambridge (United Kingdom), dirigée par le Dr Lorna Halliday du MRC Cognition and Brain Sciences Unit de l'Université de Cambridge.

PLUS D'INFO