Special event
• Updated
06 October 2022

Labos en fête à l'ENS-PSL !

Comme chaque année, les membres de la communauté scientifique de l'ENS-PSL se mobilisent dans le cadre de la Fête de la science pour faire découvrir la recherche à l'ENS du 14 au 17 octobre.

PSL

SCOLAIRES

Vendredi 14 octobre - Accueil des scolaires (COMPLET)
Des parcours scientifiques sont proposés à des lycéen.ne.s et des collégien.ne.s dans les départements de géosciences, de physique, de chimie, d'études cognitives et de mathématiques.


EXPOSITIONS

"Femmes de Science"

Samedi 15 et dimanche 16 octobre, de 14h à 18h dans le hall du 24 rue Lhomond
Une douzaine de portraits choisis par les départements de Sciences de l'ENS, pour faire connaissance avec des femmes scientifiques qui ont fait avancer la science dans de nombreux domaines.

Vendredi 14 octobre et lundi 17 octobre de 9h à 19h, à la Bibliothèque des Sciences expérimentales au 24 rue Lhomond, bâtiment Jaurès 1er étage 
Portraits enrichis des œuvres, articles et thèses issus des collections des bibliothèques de l’ENS, mettent en lumière la contribution des femmes à la recherche scientifique, mais aussi leur implication sociale, éducative et participative dans le progrès de la science et de nos sociétés.

Une deuxième vitrine présentera quelques-unes des femmes du laboratoire de Marie Curie, sur la base des documents disponibles dans les collections des bibliothèques.
 

"Missions en mer"

Samedi 15 et dimanche 16 octobre, de 14h à 18h dans le hall du 24 rue Lhomond
Pas facile d’explorer les fonds marins à plus de 2 000 mètres de profondeurs… Les scientifiques vous ouvrent l’album photo de leurs missions : découvrez les bateaux, les robots et les matelot·e·s qui les accompagnent au fond des océans.

"Ocean 1:1" d'Alice Cuvelier

Vendredi 14 octobre et lundi 17 octobre de 9h à 19h dans l’espace Curie au 24 rue Lhomond, bâtiment Jaurès, RDC 

Alice Cuvelier est artiste et chercheuse. Ces tirages invitent à l’observation lente et minutieuse de l’altérité liquide que nous ne maîtrisons pas conceptuellement mais dont nous dépendons.


MINI-COURS

Début des mini-cours : 14h30, durée d'un mini-cours 30 minutes.

Physique
Autour de la lumière – uniquement samedi 15
par François Levrier, LPENS
Présentation de quelques manipulations expérimentales ayant trait à la lumière (spectres continus et spectres de raie, signature des éléments chimiques, polarisation).

Physique
Les rayons cosmiques : mise en évidence, histoire de leur découverte
par Antoine Gusdorf, Pierre Cristofari et Thomas Valour, LPENS
Dans cette activité, nous présentons une histoire de la physique des particules autour de la réalisation et de l’utilisation d’une chambre à brouillard artisanale.

Physique
Cosmologie et gravitation à l'aube de l'astronomie gravitationnelle
par Cédric Deffayet, LPENS
Je présenterai succinctement les raisons qui conduisent à penser que l’univers contient de la matière sous forme inconnue (la matière noire) et de l’énergie noire et quelques idées d’alternatives fondées sur des modifications de la gravitation.

Sciences cognitives
Peut-on juger objectivement de la moralité de nos actions ?
par Isidora Stojanovic, Département d’études cognitives
En philosophie, la métaéthique cherche à expliquer la nature de la moralité. Mais comment juger de la moralité de nos actions ? Notre jugement est-il subjectif ou objectif ? Vous verrez comment en s’appuyant sur une méthodologie empirique, la philosophie peut aborder des questions qu’on pourrait penser de nature purement théorique !

Sciences cognitives
La Voix Humaine, de Jean Cocteau aux modulations de fréquence
par Léo Varnet, Département d’études cognitives
Nous partirons d'un enregistrement du texte de Cocteau par Simone Signoret pour explorer différents aspects de la voix humaine, notamment sa variabilité et ses modulations de fréquence. Ceci nous amènera à nous demander comment notre cerveau parvient à "segmenter" le son de parole pour isoler les mots qui le composent.

Sciences cognitives
Les IA sont-elles conscientes ?
par Aïda Elamrani, Département d’études cognitives
Les IA sont de plus en plus perfectionnées, et elles arrivent même à surpasser l’humain dans nombre d’applications. Récemment, de nouveaux modèles d’IA ont encore amélioré leurs performances en intégrant un module d’attention. A quel point ces agents artificiels nous ressemblent-ils ? Dans quelle mesure peuvent-elles ressentir ou comprendre à la façon d’un humain ?

Sciences cognitives
L’IA est-elle une bonne ou une mauvaise chose pour l’environnement ?
par Aïda Elamrani, Département d’études cognitives
Ces dernières années, des résultats ont montré que l’utilisation de certains modèles d’IA avait une empreinte carbone comparable à celle d’un vol Paris-New York. Vu la démultiplication des usages de l’IA, il semble nécessaire d’estimer au mieux son impact environnemental. D’un autre côté, l’IA pourrait aussi être un atout dans la lutte pour l’urgence climatique. Comment s’accorder sur un juste équilibre entre technologie et nature ?

Sciences cognitives
Communiquer avec les Intelligences Artificielles ?
par Constant Bonard et Romain Bourdoncle, Département d’études cognitives
Récemment, des intelligences artificielles ont vu le jour qui semblent parfaitement maîtriser l’art de la conversation, et qui peuvent même écrire des essais philosophiques (par exemple GPT-3). Mais sont-elles seulement des perroquets sophistiqués, ou bien peuvent-elles vraiment comprendre ce que nous disons ?

Sciences cognitives
Sommes-nous tous et toutes biaisé.e.s dans nos jugements sociaux ?
par Julie Grèzes, Département d’études cognitives
Cette intervention présente les différentes caractéristiques des processus de catégorisation sociale en jeux dans toutes nos interactions sociales, et comment ces processus de catégorisation qui nous permettent de simplifier et de réduire la complexité de notre environnement social, vont également induire des biais dans nos perceptions, jugements et comportements envers les autres individus.

IAT : Testez vos associations implicites ! Après le mini cours, le public aura la possibilité d’effectuer sur un ordinateur mis à disposition, le Test d’Association Implicite (TAI) intitulé "Genres et Sciences" développé par l’université d’Harvard. Le TAI mesure des attitudes ou croyances implicites que les gens, soit ne souhaitent pas exprimer, soit ne sont pas capables de rapporter.

Biologie
L’origine de notre perception visuelle
par Jürgen Reingruber, IBENS
Les bâtonnets et les cônes situés dans la rétine de l'œil sont les neurones fondamentaux qui sont à l’origine de notre vision nocturne et diurne. Ce mini-cours vous donnera une brève introduction sur la façon dont ces photorécepteurs transforment la lumière en un signal électrique.

Géosciences
D’où vient l’eau du robinet à Paris ?
par Eve Rebouillat et Ophélie Lenoble, Département de géosciences
Mini-cours abordant l’historique de la gestion de l’eau parisienne et des infrastructures hydrauliques, la géologie de la région parisienne et des notions basiques d’hydrologie/hydrogéologie. Il se terminera par une ouverture sur les aspects de pollution des eaux.

Géosciences
Étudier les séismes depuis l’espace
par Hugo Boulze, LGENS
Les visiteurs sont invités à découvrir comment depuis l'espace, les satellites permettent de mesurer les déformations de la surface de la Terre dues aux grands tremblements de Terre.

Physique
Mesurer le temps, mesurer l’espace – uniquement dimanche 16
par Frédéric Chevy, LPENS
D’où viennent les unités que nous utilisons pour mesurer le monde qui nous entoure ? Comment sont-elles aujourd’hui définies ? Depuis les chantiers des cathédrales jusqu’à la révolution Einsteinienne, nous explorerons dans cet exposé comment l’histoire de la mesure du temps et de l’espace a bouleversé notre vision du monde.

Sciences cognitives
La beauté des paysages peut-elle sauver le monde ? – uniquement dimanche 16 
par Emma Wolton, Département d’études cognitives
Nous avons tous déjà fait l'expérience de la beauté d'un paysage. Un coucher de soleil, le sommet d'une montagne, une vallée verdoyante sont autant d'expériences qui suscitent en nous un sentiment d'émerveillement et de bien-être. Les paysages ne nous laissent pas indifférents, c'est pourquoi nous aimons tant voyager, prendre en photo nos lieux de vacances, envoyer des cartes postales. Cet attachement aux beaux paysages peut-il être le moteur d'une prise de conscience écologique ? Qu'apprécie-t-on au juste dans un paysage ? Est-ce qu'une relation esthétique à la nature peut nous aider à la préserver ?

Sciences cognitives
Repenser l’eau domestique : philosophie et écologie  – uniquement dimanche 16
par Roberto Casati, Département d’études cognitives
Que puis-je connaître ? Que dois-je faire ? Que m’est-il permis d’espérer ? Trois questions philosophiques autour de l'eau dans nos maisons.

 

ATELIERS / JEUX

Chimie
Découvrir la chimie en s’amusant – uniquement samedi 15
par Tiffany Loo Chin Moy, Astrid Sidos, Pierre Vieillard, Juliette Fenogli, Manon Leconte, Axel Gomez, Rolf David, Émile Escoudé, Département de chimie
Cet atelier propose des jeux, sur ordinateur ou jeux de cartes, pour découvrir et manipuler des notions de chimie. Venez résoudre des énigmes chimiques, construire des molécules, apprendre le langage des chimistes, à quoi servent les éléments chimiques dans notre quotidien et même les concepts de la mécanique quantique ! 

Chimie
Mélanger, observer, comprendre – uniquement samedi 15
par Tiffany Loo Chin Moy, Astrid Sidos, Pierre Vieillard, Juliette Fenogli, Manon Leconte, Axel Gomez, Rolf David, Émile Escoudé, Département de chimie
Grâce à de simples modèles à base d’eau, de lait ou d'acétone, vous comprendrez pourquoi le ciel est généralement bleu, sauf au coucher du soleil, ou ce qu’il se passe lorsqu'on mélange deux liquides.

Chimie
Chimie et instabilités – uniquement samedi 15
par Tiffany Loo Chin Moy, Astrid Sidos, Pierre Vieillard, Juliette Fenogli, Manon Leconte, Axel Gomez, Rolf David, Émile Escoudé, Département de chimie
Cet atelier est constitué d’expériences amusantes de chimie permettant de mettre en évidence la réactivité de molécules dans certaines conditions. Nous vous proposons de vous montrer quelques expériences à mi-chemin entre chimie et magie…

Sciences cognitives
Voir les signaux physiologiques en temps réel
par Camille Straboni, Département d’études cognitives
Breathe, breathe, breathe ! Pump, pump, pump ! Notre cœur travaille jour et nuit pour fournir à notre corps l'oxygène que nous respirons. Saviez-vous que, votre cœur, comme vos muscles et vos neurones, utilisent des impulsions électriques pour fonctionner ? Au cours de cette démonstration, nous allons explorer nos rythmes intérieurs et vous verrez que le cœur n'est pas le seul organe à battre la mesure !

Biologie
Drosophiles fluorescentes
par Erika Boscolo et Iris Salecker, IBENS
Saviez-vous que dans la recherche nous utilisons des mouches à fruits comme organisme modèle ? L'étude de ces petits insectes peut-elle vraiment nous apprendre quelque chose d'utile sur la santé et les maladies humaines ? Dans notre atelier, venez rencontrer nos mouches, pour apprendre comment et pourquoi nous les étudions, et pour découvrir comment nous fabriquons et utilisons des mouches fluorescentes génétiquement modifiées pour répondre à des questions sur nous-mêmes.

Mathématiques
Le jeu des mariages stables
par Nicolas Olivier THOLOZAN et al., Département de mathématiques et applications
Chaque année, à la Saint Jean, les sorciers et les sorcières de 18 ans choisissent l’avatar qui les accompagnera dans leurs aventures. Chaque sorcier a ses préférences, mais chaque avatar aussi, et elles ne sont pas forcément compatibles ! Trouverez-vous un moyen d’attribuer un avatar à chaque sorcier de façon intelligente ? Et voyez-vous le rapport avec ParcoursSup ?

Mathématiques
Cercles sur un quadrillage
par Nicolas Olivier THOLOZAN et al., Département de mathématiques et applications
Dessinez un cercle sur une feuille à carreaux. Par combien de sommets du quadrillage arriverez-vous à le faire passer ? Quatre, huit, seize, une infinité ?

Mathématiques
Le jeu de Nim et ses variantes
par Nicolas Olivier THOLOZAN et al., Département de mathématiques et applications
Dans ce jeu, les joueurs prennent des bâtonnets chacun leur tour. Le but est d'attraper le dernier. Venez jouer entre vous et découvrir comment gagner à tous les coups grâce aux mathématiques !

Mathématiques
Mosaïques
par Nicolas Olivier THOLOZAN et al., Département de mathématiques et applications
Une artiste souhaite réaliser une mosaïque pour une école. Lassée des classiques carrés de couleur, elle souhaite réfléchir à de nouvelles formes de tuiles. Elle aimerait obtenir la mosaïque la plus originale possible. Pour ceci, elle fait appel à vous ! Essayez de faire des mosaïques avec les tuiles sur la table. Attention : il ne doit y avoir aucun espace entre les tuiles ! Commencez par utiliser un seul type de tuile puis n’hésitez pas à les mélanger.

Mathématiques
Bricolages topologiques et géométriques
par Nicolas Olivier THOLOZAN et al., Département de mathématiques et applications
Fabriquez des polyèdres, découpez des rubans de Moebius, dénouez des nœuds, et découvrez les questions mathématiques qu’il y a derrière ! 

Géosciences
Circulation atmosphérique en laboratoire
par Lucile Pauget et Xavier Perrot, LMD
Nous visualisons dans une cuve tournante le développement d’une instabilité barocline et expliquons comment cela est relié à la circulation météorologique générale à nos latitudes.

Géosciences
Nuages numériques et tornade en laboratoire
par Lucile Pauget et Xavier Perrot, LMD
L'inconvénient lorsque l'on travaille sur l'atmosphère, c'est que l'on peut difficilement la faire tenir dans son laboratoire... Mais les climatologues ont des méthodes pour remédier à ce problème. La première idée est celle de la réduction de modèle : nous allons reproduire une tornade miniature dans une cuve pour mieux comprendre la physique derrière la formation des orages, appréhender la notion de pression atmosphérique et mesurer l'effet d'un tel phénomène sur la montée des eaux. Nous verrons également que l'atmosphère peut tenir (presque) entièrement dans une clef USB et il s'agira de découvrir comment les modèles numériques ont révolutionné la recherche atmosphérique ces dernières décennies, et quelles sont leurs limites.

Géosciences
Glaciers & glaçons, attention, ça fond !
par Maud Bernat, Gaston Bidou et Emma Denise, Département de géosciences
Dans cet atelier, la diversité et la localisation des glaciers dans le monde seront abordées. Nous évoquerons aussi l’impact du réchauffement climatique sur les glaciers et ses conséquences. > Les glaciers dans le monde : où se trouvent les glaciers dans le monde ? Quelles sont leurs caractéristiques ? > Comment ça fonctionne, un glacier ? > Fonte des glaciers : de multiples conséquences

Géosciences
Gâteaux ou sols ?
par Johanne Lebrun et Clara Sfez, LGENS et Département de géosciences
Pas ici de galettes de terre ou de soupe de feuilles mortes mais de véritables gâteaux bien mangeables pour apprendre en se régalant. Les gâteaux-sols sont composés de plusieurs étages de couleurs différentes représentant les horizons du sol. Ils permettent ainsi de rendre visible la structure tridimensionnelle des sols qui n’est habituellement accessible qu’en creusant. Les gâteaux-sols peuvent également être l’occasion de discuter de l’importance des sols dans la production agricole, de la vie dans le sol, …

Géosciences
Les roches à travers le monde et à travers le temps
par Kim Moutard, Département de géosciences
Tâchons de replacer ces roches sur une carte. Viennent-elles du fond des océans, du haut d’une montagne ou… un peu des deux ? Et quel âge ont-elles ? Quelles transformations ont-elles subies ?

Géosciences
Comprendre les séismes avec des masses et des ressorts
par Hugo Boulze et al., LGENS
Les grandes failles à l’origine des tremblements de terre sont des systèmes complexes et capricieux. Dans cet atelier, nous modéliserons ces failles comme des surfaces rugueuses sur lesquelles glissent des masses tirées par des ressorts. Nous montrerons que ce modèle, d’apparence simple, fait émerger une surprenante complexité, et nous aide à appréhender les incertitudes liées à l’anticipation des grands séismes.

Géosciences
Étudier les séismes en cassant des roches au laboratoire
par Jérôme Aubry et Julien Gasc et al., LGENS
Dans la nature, les séismes se produisent suite à des processus de fracturation des roches. Dans cet atelier, il est proposé aux visiteurs de tester la résistance de différentes roches (ou du matériau de votre choix) en mesurant leur seuil de rupture ; c’est-à-dire en les cassant. Les échantillons sont compressés à l’aide d’une presse manuelle jusqu’à la rupture. Cette dernière est filmée au ralenti et un capteur acoustique permet de visualiser le microséisme produit. Venez produire vous-même votre micro-séisme !

Géosciences
Observation sous-marine des failles et des tsunamis
par Frédérick Boudin, LGENS
Sur Terre, la majorité des grands séismes se produisent sous la mer à très grande profondeur. Ce sont eux qui déclenchent les tsunamis meurtriers. Malheureusement très peu d'instruments de mesure peuvent être posés au fond de la mer, principalement à cause des grandes profondeurs à atteindre. Nous vous proposerons de simuler des enregistrements de mouvements de la Terre sur de nouveaux instruments à fibre optique pouvant être déployés sur le fond marin.

 

Ces animations sont accessibles de 7 à 77 ans, sans inscription préalable. Retrouvez le programme sur le site internet de la Fête de la Science.