Medias
Mis à jour
11 juin 2018
IJN

Que fait-on lorsque l'on pense ?

Joëlle Proust - spécialiste de la philosophie de l’esprit, directrice de recherche émérite au CNRS, membre de l'Institut Jean Nicod et membre du Conseil scientifique de l'Éducation nationale - était l'invitée d’Etienne Klein dans l’émission « La conversation scientifique » sur France Culture le 9 juin. 

 

Que fait-on lorsque l’on pense ? On pourrait penser que penser, cela consiste tout simplement à penser sans qu’on puisse en dire beaucoup plus sur ce qui sous-tend et organise notre activité mentale. Or, à l’examen, on constate que le fait de penser mobilise tout un ensemble d’activités cognitives, certaines liées à la perception, d’autres à la mémoire, d’autres encore au raisonnement. « Penser, écrit Camus dans Le Mythe de Sisyphe, ce n’est pas unifier, rendre familière l’apparence sous le visage d’un grand principe. Penser, c’est réapprendre à voir, diriger sa conscience, faire de chaque image un lieu privilégié ».

Penser est en outre une action qui s’effectue toujours en visant un certain but, ce qui conduit la pensée à toujours interroger ce qu’elle produit en relation avec le but poursuivi. Elle se demande, « en son for intérieur », si l’on peut dire : suis-je parvenue à un résultat satisfaisant ? Dois-je persévérer dans mon effort ? le but que je vise n’est-il pas trop ambitieux ? tout ce jeu avec mon esprit en vaut-il la chandelle ?

Ecouter le podcast

Share