Executive function scaffolds reinforcement learning

Reinforcement learning frameworks have contributed tremendously to our better understanding of learning processes in brain and behavior. However, this remarkable success obscures the reality of multiple underlying processes, and in particular hides how executive functions set the frame over which reinforcement learning computations operate. In this talk, I will show that executive functions define the learning substrates (such as choices, stimuli and reinforcers) for other learning mechanisms, setting the stage for what we learn about.

Note à l'attention du personnel encadrant du DEC

Un point essentiel à retenir est que toute personne qui travaille, fait un stage ou est invitée dans une unité du département doit régulariser sa situation administrative auprès de l’ENS et ce avant de commencer tout travail, tout stage ou d’être accueillie dans une unité du département (contrat de travail, convention de stage, convention ou lettre d’accueil selon les cas).

Vous trouverez dans ce document des informations relatives aux procédures administratives suivantes : 

Interplay between cognitive and socioeconomic obstacles to behaviour change : an impact-oriented psychological approach to climate change mitigation

Jury

  •  Coralie Chevallier (Directrice de thèse), INSERM
  •  Guillaume Dezecache (Rapporteur), IRD
  •  Ulf J. J. Hahnel (Rapporteur), University of Basel
  •  Lucia Bosone (Examinatrice), Université Gustave Eiffel
  •  Elise Huillery (Examinatrice), Université Paris Dauphine
  •  Kristian S. Nielsen (Examinateur), Copenhagen Business School

 
 
Résumé

Droits de la nature et droits humains : synergies ou dichotomies ?

L’actualité de la notion de « droits de la nature » s’est imposée dans le débat scientifique international, en droit comme en sciences sociales, depuis plusieurs années. Aux questions de la définition et de la traduction juridique du concept, de sa portée anthropologique et épistémologique, se sont ajoutées celles de son effectivité et de sa traduction territoriale, dans différents contextes socio-spatiaux.

L’analyse computationnelle éclaire l'histoire des langues des signes

Cet article « Computational phylogenetics reveal the history of sign languages » co-écrit principalement par Natasha Abner (Assistant Professor, University of Michigan), Grégoire Clarté (Lecturer à l'Université d'Édimbourg), Carlo Geraci (Directeur de Recherche CNRS à l'Institut Jean Nicod, ENS-PSL et EHESS) et Robin Ryder (Maître de conférences, CEREMADE, Université Paris Dauphine-PSL) démontre comment l'histoire des langues des signes a été fa